DANIEL PELLETTI. PEINTURE A VIF

DANIEL PELLETTI. PEINTURE A VIF

Quand ?

Du 30/04/2022 au 04/09/2022 (Europe/Brussels / UTC200)

S'adresser à

Téléphone

064/28.20.00

Ajouter un événement au calendrier

iCal

Le Musée Ianchelevici (Mill) et le Musée de la Mine et du Développement durable (MMDD) ont conjointement présenté une exposition dédiée à l’œuvre du peintre et dessinateur louviérois Daniel Pelletti. Alors que le Mill est revenu sur le riche parcours de l'artiste, de ses premiers pas dans l'atelier de Gustave Camus à ses recherches les plus actuelles, le MMDD a proposé un focus sur son approche du paysage minier.

 

IMG_0535.jpeg   affiches Pelletti 2022 VALID.jpg  IMG_0429.jpeg
 
Natif d'Haine-Saint-Paul, Daniel Pelletti est diplômé de l'Académie des Beaux-Arts de Mons. Professeur de peinture à l'Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles (1985 à 1996) et à l’École des Arts de Braine-l'Alleud (1974 à 1996) dont il sera directeur de 1996 à 2010. L'artiste est également membre fondateur des groupes Carré H, Figuration critique Belgique et Quinconce. Daniel Pelletti a reçu de nombreux prix dont le Prix du Hainaut (1979), le Prix Constant Montald de l'Académie Royale de Belgique (1980) et le Prix Paul Artôt de l'Académie Royale de Belgique (1982).
 
Depuis près de 50 ans, cette figure de la peinture hainuyère ne cesse de réinventer un art inclassable à la fois expressif, narratif et revendicatif. Acteur engagé,  il témoigne sans cesse de la complexité de la condition humaine, de ses travers, de ses combats ou simplement de sa beauté. La peinture de Daniel Pelletti se regarde autant qu'elle se lit, se lit autant qu'elle s'écoute. Chez lui, la figuration ne se traduit pas par la représentation fidèle du réel, mais prend la forme de l'évocation et du récit, par le biais d'images multiples, compilées, enchevêtrées, telles les cases d'une bande-dessinée à jamais inachevée.

IMG_0600.jpeg  IMG_0604.jpegIMG_0741.jpeg
 
Proposer en parallèle les terrils de Pelletti au cœur du site industriel du Bois-du-Luc constitue un puissant symbole, lui qui n'a cessé de rendre hommage au paysage minier qui l'a vu naître. Chez Daniel Pelletti, la description du pays n'est pas imitation mais sublimation. Dans ses œuvres, châssis à molette et cheminées d'usine sont les fruits d'un riche  imaginaire, le sien autant que le nôtre, merveilleuse fabrique d'images construites par un passé commun. Pour cette raison, les paysages de Daniel Pelletti sont étrangement réels, enfantés par un poète qui, là-haut, de la fenêtre de son atelier, se plaît à nous les inventer.
 

Trois questions à Daniel Pelletti

  

 

Lecture d'un tableau : Un clou au coeur